Photo

Montréal: ville responsable et engagée

Politique
En février 2017, le Conseil municipal de la Ville de Montréal, a déclaré Montréal "ville sanctuaire" afin d'assurer la protection et l’accessibilité aux services municipaux aux personnes sans statut légal vivant sur son territoire.

Sur la base de ses valeurs d'ouverture, de justice, d'équité et de fraternité universelle, à travers cette déclaration, Montréal se joint au mouvement international des villes se déclarant villes sanctuaires, notamment aux États-Unis et au Canada. Cette décision s'inscrit également dans la suite de l'adoption de la Déclaration de Montréal contre la discrimination raciale (1989), la Déclaration de Montréal pour la diversité culturelle et l'inclusion (2004), la Charte montréalaise des droits et responsabilités (2005) et la Déclaration de Montréal sur le Vivre ensemble (2015). L'extrait du texte de la Déclaration est disponible sur le lien suivant.

Le Bureau d'intégration des nouveaux arrivants à Montréal  (BINAM) a été mandaté, au sein de l'administration, afin d'analyser la gestion exercée par la Ville et ses partenaires, déterminer le niveau de risque pour les personnes à statut précaire et sans statut légal d'immigration d'accéder aux services et de documenter le parcours des demandeurs d'asile.

En décembre 2018, le résultat de cette analyse et des travaux menés en collaboration avec les partenaires gouvernementaux, institutionnels et communautaires est révélé lors du dévoilement du tout premier plan d’action de la Ville de Montréal en matière d’intégration des nouveaux arrivants, Montréal, ville inclusive 2018-2021.

Les actions proposées dans le cadre de l’axe Ville responsable et engagée entendent répondre aux besoins des montréalaises et montréalais sans statut ou à statut précaire d’immigration, notamment en matière de soutien et d’accès aux services ainsi que de protection contre les abus, les injustices et les actes criminels.