Image

Bureau d'intégration des nouveaux arrivants à Montréal - BINAM

Organisme
Le BINAM a été créé afin de favoriser l'intégration des nouveaux arrivants à Montréal.

Créé en 2016, le BINAM s’inscrit dans la continuité de cette volonté municipale d’agir différemment et d’innover afin que les nouveaux arrivants qui choisissent de vivre à Montréal - quel que soit leur statut d’immigration et la durée de leur séjour - aient à leur disposition, dès leur arrivée, tous les moyens pour développer un sentiment d’appartenance, pour s’enraciner et pour devenir des Montréalaises et des Montréalais à part entière.

 

Le BINAM a été mis en place, notamment, pour réduire les inégalités, le taux de chômage élevé, l’occupation d’emplois précaires, les trajectoires professionnelles peu valorisantes et les barrières à la promotion sociale qui freinent les processus d’identification à la société.

Pour contribuer à la création de ce sentiment d’appartenance, le BINAM collabore aussi à la réalisation de projets qui ont pour objectif de changer les perceptions, de favoriser la maîtrise des codes sociaux, de briser l’isolement social, de faire découvrir les services sociaux et communautaires, de gérer les difficultés personnelles, familiales et professionnelles, des facteurs qui participent tous à une meilleure intégration sur le marché du travail et à la rétention en emploi.

 

Pour permettre aux nouveaux arrivants de participer pleinement à la vie montréalaise, le BINAM mobilise et accompagne les ressources du territoire afin qu’elles puissent offrir des services facilitant l’entrée des nouveaux arrivants sur le marché du travail, dans des postes valorisants qui correspondent à leurs qualifications, à leurs compétences, mais aussi à leurs aspirations.

L’action du BINAM s’articule autour de quatre axes stratégiques pour accélérer le processus d’intégration des nouveaux arrivants et maximiser leur pleine participation à la vie collective montréalaise.

1. Faire de Montréal une ville exemplaire : Cet axe fait référence à l’appareil municipal, au rôle de la Ville de Montréal comme employeur d’immigrants et membres de la diversité, comme prestataire de services et donneur de contrats. La Ville de Montréal souhaite aménager un environnement municipal ouvert, sécuritaire et inclusif prenant en compte les besoins spécifiques des personnes immigrantes et des personnes issus de la diversité.

2. Faire de Montréal une ville accueillante et intégrante : Cet axe s’adresse à l’écosystème d’acteurs qui œuvrent à l’accueil et à l’intégration des nouveaux arrivants, dont les organisations locales, régionales et institutionnelles. Les initiatives proposées dans cet axe visent à accélérer le processus d’intégration des nouveaux arrivants grâce à une offre de services cohésive et accessible, en étroite collaboration avec les nombreux organismes communautaires.

3. Faire de Montréal une ville inclusive : Cet axe s’adresse à la société d’accueil montréalaise — les travailleurs, les employeurs et, plus globalement, la société civile — et met l’accent sur l’importance de développer les compétences d’inclusion des Montréalaises et des Montréalais pour relever notre performance d’intégration, notamment en emploi. 

4. Faire de Montréal une ville responsable et engagée : Cet axe vise à offrir des services municipaux sans discrimination et sans peur et de mettre en place des mécanismes pour accroître la protection des personnes à statut précaire d’immigration contre les abus et les actes criminels

L’activité du BINAM se décline dans le Plan d’action Montréal inclusive 2018-2021 qui  propose une trentaine d’actions à réaliser d’ici 2021 qui sauront répondre aux différents enjeux auxquels la métropole doit faire face. Les principaux enjeux sont : l’intégration économique et l’emploi; l’inclusion; l’accès aux services, la coordination et l’optimisation de ceux-ci; l’appui aux personnes à statut précaire d’immigration et l’accès au logement.

Le BINAM préconise une approche transversale et agit en partenariat et en complémentarité avec les acteurs de la Ville et les nombreux partenaires locaux, régionaux et institutionnels.

Son action cible tous les nouveaux arrivants établis à Montréal et présentant des statuts d’immigration différents :

  • les  résidents permanents ;
  • les étudiants internationaux ;
  • les travailleurs temporaires ;
  • les réfugiés ;
  • les migrants à statut précaire d’immigration, dont les demandeurs d’asile.