Vue de Montréal

Montréal

Canada

Avec l’accroissement des flux migratoires au cours des 30 dernières années, nos grandes villes ont évolué en de vastes collectivités où cohabitent des femmes et des hommes d’origines et de confessions diverses. Montréal, par exemple, compte des citoyens qui proviennent d’environ 120 pays et parlant près de 200 langues et dialectes. 

En tant que Maire de Montréal, je constate que nos grandes villes sont devenues des microcosmes de notre monde. Et bien que cette diversité, cette mixité d’expériences et d’opinions constitue une richesse à de nombreux points de vue, elle peut également refléter les tensions qui existent à l’échelle planétaire.

Comment les grandes villes cosmopolites peuvent-elles continuer à croître et à prospérer sur les bases de cette diversité tout en assurant à leurs citoyens un milieu de vie inclusif et sécuritaire? Comment peut-on soutenir la ville ouverte, diversifiée et accueillante, tout en prévenant l’exclusion et la discrimination? Comment peut-on trouver l’équilibre idéal entre ouverture et vigilance?

Depuis plus de 25 ans, l’administration montréalaise a mis en place des orientations, des politiques et des pratiques pour assurer la participation des citoyens de diverses origines à toutes les sphères de la vie municipale. La Ville de Montréal a mis en place plusieurs programmes et projets autour de trois objectifs majeurs: Soutenir l’intégration et la lutte contre la discrimination; Améliorer les niveaux de vie dans les quartiers; Favoriser la participation de tous.

C’est au niveau local que se vit tous les jours, l’inclusion, condition essentielle du « Vivre ensemble ». Une nouvelle dimension vient s’ajouter à la notion de « vivre ensemble » : la vigilance vis-à-vis des atteintes à la sécurité et, notamment face à des actes de radicalisation et de violence.

Je ne crois pas que les deux notions doivent s’opposer : je suis plutôt d’avis que l’on doit s’efforcer de rechercher et de maintenir un équilibre entre les deux. La diversité est une richesse pour Montréal et, il faut la préserver, l’entretenir et la faire progresser.  

Denis Coderre, Maire de Montréal

 

Maire

Faits chiffrés

  1. À Montréal, un tiers de la population est née à l’étranger.

  2. Montréal compte des citoyens qui proviennent d’environ 120 pays et parlant près de 200 langues et dialectes.

  3. Plus de 70 % des immigrants admis au Québec entre 2009 et 2013 se sont installés sur l’Île de Montréal.