Photo

Places éphémères

Outils
Programme de places éphémères issues de la communauté

La Ville de Québec encourage les rassemblements de commerçants, les regroupements de citoyens et les organismes à but non lucratif à proposer des projets de places éphémères.

 

Contexte

L’appel de projets pour la réalisation de places éphémères issues de la communauté vise à soutenir les initiatives de groupes intéressés à aménager et à animer une place publique éphémère.

Pour la Ville de Québec, une place éphémère issue de la communauté est l’essence même du vivre-ensemble, puisqu’elle contribue au maintien de la cohésion sociale en incitant le citoyen à profiter pleinement de sa ville en lui offrant des milieux de vie sécuritaires, propices à la rencontre, au bien-être et à la santé.

La place éphémère issue de la communauté se définit comme un espace public aménagé de manière temporaire, accessible à tous. Son aménagement est inspiré de l’identité, du caractère du lieu et de la communauté qu’il dessert. Elle joue un rôle d’expression, de rassemblement, de détente, d’animation et de rencontre contribuant à l’atteinte des objectifs municipaux en matière de vivre-ensemble.

Objectifs

  • Offrir des activités qui contribuent à stimuler la solidarité entre citoyens et l’ancrage au quartier.
  • Favoriser les interactions positives entre les citoyens en suscitant l’engagement et la coopération.
  • Offrir un lieu d’échanges sécuritaire, accueillant et accessible à tous les citoyens.
  • Contribuer à l’amélioration et à la promotion de la santé et des saines habitudes de vie.

Résultats observés

Puisque le nouveau programme est basé sur les objectifs du vivre-ensemble, il a été demandé à chaque organisme responsable d’une place éphémère, d’évaluer une activité prévue à leur programmation en complétant une fiche d’observation fournie par la Ville.  La fiche comptait quatre questions intégrant les objectifs et les principes du vivre-ensemble. 

Les organismes gestionnaires de places éphémères ont également participé à deux rencontres d’évaluation participative. Ces rencontres ont permis aux personnes responsables du programme d’évaluer les impacts des objectifs du vivre-ensemble dans la conception et la mise en œuvre des places éphémères et d’accompagner les organismes dans la mise en place de leur espace et dans la gestion du vivre-ensemble.

Plus concrètement

  • Un total de dix places éphémères issues de la communauté ont été financées par la Ville de Québec.
  • Le type d’occupation ainsi que la fréquentation des sites furent très différents d’un espace à un autre. Certaines personnes fréquentaient la place pour l'aménagement et le lieu alors que d'autres personnes la fréquentaient pour les activités qu'elle offrait, donc par intérêt.
  • Les utilisateurs se sont appropriés le lieu et le mobilier. Une belle démonstration de sentiment d’appartenance à leur espace.
  • Un soin particulier a été apporté à l’entretien des végétaux, à la propreté, aux installations ainsi qu’à la sécurité des lieux.  Il se dégageait un fort sentiment de fierté.
  • Les organismes ont mentionné que les places étaient une plateforme idéale pour intervenir auprès des citoyens.
  • Il y a eu une augmentation de la collaboration entre organismes (décloisonnement et entraide, amélioration et augmentation des relations humaines).
  • Les places éphémères ont été une occasion d’engagement et d’implication pour les citoyens.
  • Une autosurveillance s’est naturellement mise en place dans les différents espaces.  Il y a eu très peu d’enjeux de sécurité et d’interventions policières.

Liste des places éphémères