Corps des Volontaires Municipaux

Organisme
Le Corps des Volontaires Municipaux a été créé afin d’impulser et de dynamiser la participation citoyenne dans le processus de construction urbaine.

Contexte

Le retard du décollage socioéconomique des villes africaines est pour l’essentiel dû à des problèmes de gouvernance locale. Pour faire face aux nombreux défis urbains, nos villes africaines ont l’impérieuse nécessité de repenser le logiciel urbain afin de répondre, au mieux, aux exigences d’un développement local durable, d’une urbanisation maîtrisée, de la demande sociale pour satisfaire les besoins des citoyens et citoyennes devenus aujourd’hui « clients et clientes » de la cité.

La mission de l’élu local est aujourd’hui beaucoup plus attendue dans sa capacité à construire une intelligence collective territoriale afin de fédérer toutes les énergies des parties prenantes et ainsi, créer des synergies constructives d’une collectivité dans laquelle ses populations se parlent, communiquent et échangent sur les enjeux qu’elles partagent, autrement dit, sur un développement harmonieux et inclusif d’un territoire socialement stable et économiquement durable, soucieux de la qualité du niveau de fonctionnalité urbaine.

Dakar, capitale du Sénégal, couvre une superficie de 82.38 km2. Selon le dernier rapport 2013 de l’Agence Nationale de la Statistique (ANDS), la population du département de Dakar est estimée à 1 081 222 habitants et celle-ci croît à un taux moyen annuel de 4%. Du fait de l’urbanisation galopante et d’une forte pression démographique, la ville doit faire face à de nombreux défis, à l’instar de toutes les grandes métropoles du continent africain.

Parmi les défis de Dakar, on peut citer entre autres l’environnement et le cadre de vie, la sécurité urbaine, la mobilité urbaine, la santé et le développement social des citoyens et citoyennes.

Fort de ce constat, le Conseil Municipal, en privilégiant une gouvernance participative et inclusive, a initié une stratégie de Ville avec comme ambition de reconstruire la ville de Dakar en rééquilibrant le paysage urbain pour en faire un territoire où il fait bon vivre, et dans lequel ses acteurs communiquent entre eux et partagent les mêmes enjeux de développement de la communauté.

A Dakar, cette option de promouvoir la participation citoyenne et inclusive est matérialisée par la création de cadres de concertation à l’échelle de la Ville, des communes et des quartiers. La population de la ville capitale est essentiellement jeune, ce qui constitue une importante force de travail et donc une opportunité de tirer le meilleur rendement de cette force et profiter d’un dividende démographique.

Mission

C’est dans ce contexte que le Corps des Volontaires Municipaux a été créé afin d’impulser et de dynamiser la participation citoyenne dans le processus de construction urbaine.

La mission de ce projet est d’améliorer le niveau de fonctionnalité du territoire, à travers l’engagement citoyen des volontaires.

Mise en œuvre

Le Corps des volontaires municipaux qui a un effectif de 500 agents est organisé en six brigades : Ilotiers, Brigade Verte / environnement, Mobilité Urbaine, Circulation routière, Plages, et Garde Statique.

Résultats observés

Les résultats observés sont :

  • L’amélioration de l’utilisation anarchique de l’espace public,
  • L’amélioration de la sécurité de la baignade sur les plages de Dakar,
  • L’amélioration de la mobilité et de la sécurité urbaine,
  • L’amélioration de l’environnement et du cadre de vie.