Photos

Tables locales de concertation

Sur le terrain
L'Initiative montréalaise de soutien au développement social local vise à contribuer au développement social dans les quartiers de Montréal en luttant contre la pauvreté et les inégalités sociales.

Contexte

L’Initiative montréalaise est un modèle de partenariat unique au Québec qui a vu le jour en 2006. Elle est le résultat d’un engagement formel de partenariat entre Centraide du Grand Montréal, la Coalition montréalaise des Tables de quartier, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Centre-Sud-de-l’Ile-de-Montréal et la Ville de Montréal. Actuellement, l’Initiative montréalaise finance 30 Tables de quartier sur le territoire de l’Ile de Montréal.

Mission

L’Initiative montréalaise vise à contribuer au développement social dans les quartiers de Montréal en luttant contre la pauvreté et les inégalités sociales. Elle soutient la concertation dans les quartiers afin d’améliorer la qualité et les conditions de vie des populations relativement aux enjeux priorisés par les milieux, et ce, dans des domaines comme l’aménagement urbain, l’habitation, le transport, la sécurité et tout autre enjeu interpellant les partenaires de la communauté.

L’Initiative montréalaise vise plus particulièrement à :

  • Mettre des ressources destinées à la mobilisation et à la concertation des acteurs locaux à la disposition des quartiers, afin de maximiser leur pouvoir d’intervenir sur les enjeux qui les touchent;
  • Contribuer à la mise en place d’espaces permettant aux acteurs locaux de mieux se connaître et se mobiliser autour d’objectifs communs pour le développement des quartiers;
  • Favoriser l’action collective et intégrée des communautés locales pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Mise en œuvre

L’Initiative montréalaise reconnaît et finance des Tables de quartier à la hauteur de 100 000 $ par année pour chaque Table qui correspond aux caractéristiques et remplit les rôles suivants :

Caractéristiques d’une Table de quartier :

  • Intersectorielle;
  • Multiréseau;
  • Structurée et permanente;
  • Valorise le réseautage et la synergie.

Rôles accomplis par une Table de quartier :

  • Réalise un diagnostic du quartier;
  • Anime un forum;
  • Planifie ses priorités sous la forme d’un plan d’action;
  • Suscite ou coordonne des actions ayant un impact sur la qualité et les conditions de vie;
  • Documente et évalue son fonctionnement et ses activités.

Résultats

Nous vous invitons à consulter les pages 7 à 12 du Bilan annuel de l’Initiative montréalaise, en pièce jointe, pour connaître les réalisations ou les retombées des Tables de quartier dans les différents territoires.

De plus, les partenaires de l’Initiative montréalaise ont donné leur appui à un programme de recherche qui porte sur les impacts des interventions des Tables dans les quartiers. Sous la responsabilité du Partenariat de recherche sur l’intersectorialité à Montréal (PRIM), qui est rattaché au Centre Léa-Roback de l’Université de Montréal, ce programme de recherche, toujours en cours, a déjà produit une typologie de la production des effets de l’action intersectorielle territoriale.

Le modèle des tables de quartier existe à Montréal depuis plus de 20 ans.